• Fin 2006, Pascal Obispo et Isabelle Adjani étaient parve­nus à acca­pa­rer l'atten­tion de leurs nombreux fans en annonçant la sortie immi­nente d'un album commun. Plus de dix ans après, le chan­teur explique pourquoi l'opus n'a jamais vu le jour.

    Après dix années d'attente, l'espoir des admi­ra­teurs d'Isabelle Adjani vient peut-être d'être réduit à néant par Pascal Obispo. En septembre 2006, l'inter­prète de Lucie et l'héroïne de La Reine Margot avaient annoncé au grand public qu'ils colla­bo­raient sur un projet musi­cal. L'idée était sédui­sante, l'attente d'autant plus pesante dans le cœur des fans. Plus de dix ans après cette annonce inat­ten­due et malgré l'engoue­ment du public, le disque en ques­tion n'a jamais été commer­cia­lisé. Dans les colonnes de Paris Match, cette semaine, Pascal Obispo livre un début d'expli­ca­tion.

    Pourquoi l'album n'a-t-il jamais vu le jour? Voilà la ques­tion que se pose le public. Une inter­ro­ga­tion légi­time à laquelle Pascal Obispo se contente de rétorquer « Parce que c'est comme ça! ». Un tanti­net réti­cent à l'idée de trop s'épan­cher sur ce projet avorté, le prochain coach de l'émis­sion The Voice n'a visi­ble­ment pas été convaincu par la qualité du résul­tat de sa colla­bo­ra­tion avec Isabelle Adjani. Au sujet de l'opus jamais sorti, il concède: « Il n'est peut-être pas du tout écou­table mais ça ressemble à une œuvre. Moins c'est commer­cial, plus ça ressemble à une œuvre, n'est-ce pas ? ». Tout juste admet-il qu'à sa mort, les enre­gis­tre­ments seront presque à coup sûr retrou­vés et rendus publics. "Quelqu'un sortira sûre­ment les bandes, estime-t-il. L'indus­trie fonc­tionne comme ça. À moins que je n'efface les bandes – ce que je ne ferai pas –, l'album d'Adjani est là".

    Bonne et mauvaise nouvelle, donc, pour les fans d'Isabelle Adjani. Non, l'album n'a pas été détruit mais il risque de ne jamais voir le jour. Une vérité d'autant plus dure à accep­ter qu'en 2014, lors d'un passage sur l'antenne d'Europe 1, Pascal Obispo avait effec­tué quelques confi­dences allé­chantes au sujet du projet. A Nikos Alia­gas, le chan­teur avait confié que plusieurs grands noms de la musique inter­na­tio­nale avaient parti­cipé à l'album. Parmi eux: Simon Le Bon (leader du groupe Duran Duran), Seal, Yous­sou N'Dour ou encore Étienne Daho. « J'espère le sortir, je n'aime pas les choses inache­vées », avait alors déclaré Pascal Obispo. Reste désor­mais à savoir quel imprévu est venu contra­rier les plans de l'artiste.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Renaud l’avait pour­tant promis : l’al­cool, c’était fini. Mais privé de projets musi­caux, le chan­teur aurait malheu­reu­se­ment replongé.

    En 2016, Renaud faisait son grand retour dans la musique. Après avoir passé des années à combattre son addic­tion à l’al­cool, le chan­teur était revenu plus sobre que jamais. Avec son titre Toujours debout, l’ar­tiste faisait même un pied de nez à ses détrac­teurs en affir­mant haut et fort qu’il était toujours là et très loin de ses vieux démons.

    Avec son Phénix Tour, Renaud avait égale­ment pris le temps de renouer avec ses fans, heureux de le retrou­ver tel qu’ils l’avaient toujours connu avec ses chan­sons enga­gées. Une tour­née qui sonnait comme une véri­table résur­rec­tion pour l’ar­tiste, plus solide que jamais.

    Mais au fur et à mesure, la situa­tion aurait changé. Selon les infor­ma­tions de VSD, le chan­teur a replongé. Pour son ultime concert, donné lors de la Fête d’ l’Hu­ma­nité, le 17 septembre dernier, l’ar­tiste est apparu très fati­gué.

    VSD rapporte la rencontre de deux fans avec Renaud. Le 7 octobre, ces derniers l’ont croisé à une terrasse, boule­vard du Mont­par­nasse à Paris, où il habite. Les admi­ra­teurs font alors une photo avec leur idole, qui était visi­ble­ment ivre et « somnolent ». Un proche a même confié au média que, « contraint à l’inac­tion », le chan­teur a sombré de nouveau car « il s’em­merde comme un rat mort ». Faute de projets musi­caux, l’ar­tiste tourne en rond, donc, et se réfu­gie dans l’al­cool. Son projet de disque pour enfants, Comme un enfant perdu, serait égale­ment au point mort. Un coup dur pour Renaud qui avait pour­tant puisé sa force en repre­nant la plume et le micro.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Annie Cordy vient de commencer à Marseille le tournage d'un téléfilm pour France 3 intitulé L'illettré. Comme son nom l'indique, il mettra en scène un jeune homme ne sachant ni lire, ni écrire, interprété par Kevin Azais, contraint de révéler son secret suite à un accident professionnel. Si sa grand-mère, interprétée par Annie Cordy, ne va pas forcément encourager son envie d'apprendre, il pourra compter sur sa fiancée, jouée par Sabrina Ouazani, pour l'accompagner dans cette aventure.

    Produit par Sophie Révil, à qui l'on doit Les petits meurtres d'Agatha Christie, ce téléfilm est réalisé par Jean-Pierre Améris, lauréat du prix de la meilleure fiction au Festival de la fiction TV de La Rochelle en 2007 pour Maman est folle, toujours pour France 3. Sensible aux sujets sociétaux, le réalisateur a été l'un des premiers à traiter du problème des migrants à Calais dans cette histoire incarnée à l'époque par Isabelle Carré d'après un roman d'Olivier Adam. L'illettré sera à découvrir dans les prochains mois.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Depuis leur première date parisienne à l'Olympia en octobre 1964, les rockeurs britanniques ont joué 32 fois dans la capitale. Retour sur certains de leurs concerts les plus mémorables.

    Les Rolling Stones à Paris ou aux alentours, ce sont 32 concerts donnés depuis 1964. Alors que Mick Jagger et les siens vont inaugurer jeudi soir la flambant neuve U Arena de Nanterre, avant d'y rejouer dimanche et mercredi prochains, retour sur trois shows restés dans les mémoires.

    Olympia, le 20 octobre 1964. 20 francs. 2.000 personnes.

    Fondés deux ans auparavant, les Stones débarquent en France précédés d'une réputation de mauvais garçons aux cheveux mi-longs, qui ne prennent même pas la peine de se laver. Dans la salle, l'ambiance est électrique. "On rentrait entre des rangées de forces de l'ordre armées", se souvient Sacha Reins, journaliste à Paris Match, présent ce soir-là pour "voir ces cinq jeunes gars fascinants, qui contrastaient avec les autres groupes en uniforme de l'époque".

    "Claude François, Dick Rivers viennent aussi voir le phénomène, mais les deux vedettes yé-yé sont huées par les fans de rock", embraye Christian Eudeline, auteur du livre Punk les 100 albums cultes. Une émeute finit par éclater. Résultat: une centaine d'interpellations, 300 sièges arrachés, des vitrines cassées. La "Stonemania" peut débuter.

    Pavillon de Paris, le 4 juin 1976. 40 francs. 17.000 personnes.

    Avec Sticky Fingers, Exile on Main Street, les Stones sont sur une autre planète. Seuls Pink Floyd et Led Zeppelin rivalisent. Le concert à La Villette est filmé par Antenne 2.

    "Les coulisses avaient été aménagées pour eux par la chaîne, afin de récréer une ambiance de petit village provincial", se rappelle Reins. "Mais on a frôlé le drame lorsqu'un individu a hurlé quelque chose, avant de sortir une arme, sous les yeux de la princesse Caroline de Monaco. Il a été maîtrisé, mais la panique a été totale", poursuit-il.

    Sur scène, ça sent moins le soufre. Mais la bande à Mick Jagger, torse nu et look androgyne, sait toujours autant provoquer, "avec un tuyau immense, évoquant un phallus, duquel sont éjectés des confettis", détaille Eudeline.

    Le groupe est éclairé par des spots orientés à la quasi-verticale. Au-dessus se trouve un immense miroir qui renvoie des jets de lumière. Le show est hautement psychédélique. 

    Olympia, le 3 juillet 1995. Prix: 250 francs. 2.800 personnes.

    Vingt-huit ans après leur 8e concert à l'Olympia (en 1967), les Stones reviennent enfin sur leur scène fétiche. L'événement est de taille: les stars, nombreuses aux balcons, sont au choix ovationnées (Jack Nicholson) ou sifflées (Patrick Bruel). A côté de sa mère Jerry Hall, James Jagger, dix ans, verse son soda sur les spectateurs dans la fosse.

    Ce soir-là, c'est l'anniversaire de la mort de l'ancien guitariste Brian Jones (1969). Est-ce lié ? La performance des Stones laisse à désirer. "Ils se sont plantés dans pas mal de chansons qu'ils avaient pourtant l'habitude de jouer depuis 25 ans ! Il y avait une fébrilité", confirme Eudeline.

    "Ils ont été meilleurs la fois suivante en 2003" (leur dixième Olympia au total), juge Reins, auprès de qui Keith Richards se défend alors : "nous jouons du rock, cela ne doit pas être parfait".

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le premier tube de Billy Joel s’appelait Piano Man et est sorti en 1973, soit 9 ans avant la venue au monde de son épouse actuelle, Alexis Roderick. Quarante-quatre ans après ce premier hit, le chanteur est devenu une légende vivante aux Etats-Unis et sa route a croisé en 2009, celle de la jeune femme qu’il a épousée en juillet 2015.

    En dépit de leurs 33 ans de différence d’âge, le couple s’est bâti une jolie petite famille qui viendra très bientôt s’agrandir avec l’arrivée d’un nouveau membre.

    Interviewé dans les colonnes du Belfast Telegraph, Billy Joel a annoncé la bonne nouvelle :     « C’est pour le mois prochain ». Déjà parents d’une petite Della Rose âgé de deux ans, le chanteur de 68 ans est serein quand au fait de renouer avec les biberons en pleine nuit :        « Della Rose fait toutes ses nuits. J’espère que ce sera aussi le cas du prochain bébé ».

    Il faudra sûrement attendre quelques mois et sa naissance surtout pour savoir s’il devra lui chanter un de ses tubes pour l’aider à dormir.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • A 74 ans, il est encore possible de se renouveler. Connu principalement pour son métier de chanteur, Jacques Dutronc va bientôt faire son apparition dans une série, dans lequel il tiendra un rôle. Tournée en Corse, où il vit, elle s'appellera Vino. A l'occasion du Mipcom, marché international des contenus audiovisuels qui se tient à Cannes chaque année, le groupe Lagardères a annoncé la présence de celui qui avait osé embrasser sur la bouche son ami Johnny Hallyday lors d'un concert.

    "On vient de signer un bel accord avec M. Jacques Dutronc, sur une série qui s'appelle Vino, une histoire de vin et de famille qui se passera en Corse, dans le sud de la France et en Italie" a expliqué Jean-Charles Felli, directeur associé de la maison de production Save Ferris, la filiale consacrée à la fiction. Ni la date de diffusion ni la chaîne ne sont annoncées, mais on sait toutefois qu'il y a aura six épisodes de 52 minutes chacun.

    Un petit CV dans le cinéma

    Jacques Dutronc est visiblement un homme à tout faire car en plus du chant, il a aussi de l'expérience en télé. En 1979, il a joué dans Pierrot mon ami, un téléfilm français. Au cinéma, on a pu l'apercevoir dans Violette et François, Le Mors aux dents, Mes nuits sont plus belles que vos jours, Place Vendôme, Pédale dure, Les Francis...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • La légende de la pop mettra un terme en mai 2019 à "The Million Dollar Piano", le spectacle qu'il donne depuis 2001 au Colosseum du casino.

    Elton John, l'une des plus grandes attractions musicales de Las Vegas, va mettre fin à ses représentations en résidence au Caesar's Palace l'an prochain, a annoncé lundi le casino. L'institution de la capitale américaine du jeu n'a pas fourni d'explication et n'a notamment pas précisé si la fin de cette collaboration était liée à des problème de santé pour le chanteur et musicien britannique de 70 ans. On ne sait pas non plus si le massacre du 1er octobre à Las Vegas, qui a fait 58 morts, a pu précipiter sa décision.

    La légende de la pop mettra un terme en mai 2019 à "The Million Dollar Piano", le spectacle qu'il donne depuis 2001 au Colosseum du casino. Lors de son départ, Elton John l'aura joué 207 fois, a précisé le Caesar's Palace. Le Britannique est remonté sur scène la semaine dernière après avoir annulé plusieurs dates cette année en raison d'une infection bactérienne qu'il avait contractée lors d'une tournée en Amérique du Sud. C'est la deuxième fois qu'il se trouve en résidence dans le célèbre casino, après avoir donné 243 représentations du "Red Piano" entre 2004 et 2009.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Il est "sensible, généreux, drôle. Pas du tout macho." Ce portrait flatteur - et surprenant pour ceux qui taxent Michel Sardou de machisme - c'est Anne-Marie Périer, la troisième femme du chanteur qui le dresse dans le JDD. Le couple s'est marié en 1999, l'union a été prononcée par Nicolas Sarkozy alors que Michel Sardou et Anne-Marie Périer se connaissaient depuis presque quatre décennies. Un couple qui ne s'est plus quitté mais la route vers ce bonheur conjugal a été longue.

    Pour Michel Sardou, elle a commencé très tôt. Fils de la truculente comédienne Jackie Sardou et du chanteur Fernand Sardou, Michel suit durant des années ses parents entre tournées et cabarets. Mais le jeune homme - qui reconnaîtra plus tard avoir été un "mauvais fils" - rêve d'ailleurs. C'est pour prendre plus vite le large que Michel Sardou épouse Françoise Pettré en 1965. Le futur chanteur a tout juste 18 ans et s'émancipe ainsi alors que la majorité légale n'était à l'époque qu'à 21 printemps. Françoise et Michel auront deux filles, Sandrine (née en 1970) et Cynthia (1973) avant de divorcer en 1977. Des années plus tard, Michel Sardou confiera au Parisien que c'est grâce à Françoise qu'il a pu se lancer. "Elle m'a fait bouffer, sans elle je n'aurais jamais pu écrire des chansons et travailler."

    A peine divorcé, Michel Sardou se remarie en 1977 avec Elizabeth Haas surnommée "Babette", dont il est tombé amoureux plusieurs années avant et qui lui a donné un fils Romain, né en 1974. Sardou et Babette auront un autre fils, Davy, né en 1978 et entameront presque deux décennies d'une vie commune très tumultueuse. Michel Sardou l'a confessé plus tard : en dépit de son amour pour Elizabeth Haas, il a eu de multiples aventures. En 1998, c'en est trop : le divorce est prononcé. Michel Sardou et son ex gardent malgré tout de bonnes relations. Plus tard, le chanteur louera son ancienne compagne, dotée "d'une patience d'ange avec un homme qui était devenu égocentrique et nombriliste."

    C'est après cette rupture malgré tout douloureuse que Michel Sardou comprend qu'il connait la femme de sa vie depuis 38 ans. Anne-Marie Périer, la fille de l'acteur François Périer, est à l'époque la puissante patronne du magazine Elle. Ca fait à peu près deux ans qu'elle n'a plus de nouvelles de Michel Sardou au point que, lorsque celui-ci la contacte alors qu'elle est à New York, elle pense que c'est pour évoquer une actualité artistique. S'ensuit un assez stupéfiant dialogue téléphonique raconté par Anne-Marie Périer, au JDD. Michel Sardou démarre bille en tête : "J'ai une question à te poser et tu dois me répondre par un seul mot, oui ou non : veux-tu m'épouser ?" Interdite, Anne-Marie Périer réplique : "Mais dans quel état de dépression es-tu pour me demander en mariage ?" Réponse surréaliste de son soupirant : "Ta gueule !" Anne-Marie Périer reprend : "Je vais réfléchir." et s'entend dire : "Va te promener à Central Park, compte les écureuils et rappelle-moi !" Manifestement, le compte était bon...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Elle n'est décidément plus là où on l'attend... Après avoir excellé dans les grandes ballades, la diva québécoise poursuivrait son incursion dans la pop urbaine, avec un featuring détonant...

    Le swag, elle l’a toujours eu. Les signes extérieurs, en tous cas : des chaussures par centaines, des rivières de diamants, une garde-robe digne d’une fashion week, des palais à ne plus savoir dans lequel habiter… Ne lui manquait que le repértoire, malgré quelques timides approches avec Will.I.Am, en 2008, ou encore Ne Yo et Sia, en 2013. Les goûts musicaux de son fils René-Charles, incollable sur la discographie d’Eminem et de Drake comme n’importe quel ado de 16 ans, l’ont précipitée dans « le game ». A bientôt 50 ans, Céline Dion, plus décomplexée que jamais, se lance dans le rap… et avec un Français, s’il vous plaît !

    C’est en tous cas ce que laisse penser l’artiste MHD, Vendéen aux origines sénégalaises et guinéennes, spécialiste de « l’afro-trap » qui fait danser les stars du PSG, mais aussi Madonna et l’incontournable Drake. Premier rappeur français à tourner aux Etats-Unis, depuis les Marseillais du groupe IAM, l’interprète du tubesque Bravo vient de confier à la station Beats Radio 1 d’Apple qu’il travaillait sur un second album, après l’incroyable succès viral du premier, et que l’opus pourrait inclure un duo avec Céline.

    Drôle de mélange des genres ? « J’aime bien les connexions un peu opposées », s’est justifié le prodige de 23 ans. Annoncé pour 2018, son deuxième disque n’a pas encore de date de sortie ni de titre, mais il a déjà toute notre attention…

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Dans un documentaire diffusé ce mardi soir sur W9, la scénariste Victoria Bedos raconte comment elle a réussi à imposer les tubes du chanteur dans le film à succès de 2014.

    En 2014, la chanson Je vole de Michel Sardou connaissait une seconde jeunesse grâce à la réinterprétation de Louane dans le film La Famille Bélier. À l’issu d’un documentaire consacré au chanteur et diffusé ce mardi soir sur W9, Victoria Bedos, scénariste du long-métrage aux 7,5 millions d’entrées, raconte comment elle a réussi à imposer son idole dans le film.

    Au départ, la production de La Famille Bélier n’était pas très emballée à l’idée de mettre Michel Sardou à l’honneur. Pour rappel, le film raconte l’histoire d’une adolescente dont les parents sont sourds. Dotée d’une jolie voix, elle fait partie d’une chorale d’école en vue de remporter un concours organisé par Radio France. C’est avec cette troupe qu’elle reprend des tubes de Michel Sardou comme En chantant, Je vais t’aimer ou Je vole. «Je me suis battue corps et âmes pour imposer Michel Sardou dans ce film. Au début, la production me disait ‘on verra’...», affirme Victoria Bedos dans l’extrait exclusif du documentaire. Toujours d’après la fille de Guy Bedos, la directrice musicale du long-métrage avec Karin Viard a pensé pendant longtemps à remplacer l’artiste par un autre chanteur. Finalement, grâce à la détermination de Victoria Bedos, fan de Michel Sardou depuis l’enfance, l’interprète des Lacs du Connemara restera. Interprétée dans la scène finale, la nouvelle version de Je Vole s’écoulera à près de 90.000 exemplaires selon Charts in France.

    Au moment de la sortie de La Famille Bélier, Michel Sardou s’était dit «très surpris» qu’un réalisateur ait choisi «ce sujet, parce qu’il faut être gonflé», argumentait-il. Je n’ai pas l’habitude d’écouter mes chansons. Et encore moins quand ce sont des enfants qui les chantent. J’ai trouvé ça très touchant que ce soit une petite chorale de mômes qui chantent. Ces deux jeunes gens, dont la petite qui est magnifique, qui a une voix absolument splendide et qui est une très bonne comédienne (...) J’ai été soufflé.» Toutefois, lorsque Louane avait affirmé dans les médias que Michel Sardou lui avait interdit d’interpréter cette chanson sur scène, ce dernier s’était agacé. «Elle dit des conneries ! (...) J‘ai donné mon autorisation. À partir du moment où j’ai donné mon autorisation, je m’en fous, elle chante ce qu’elle veut !»

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • La princesse perpétue avec ferveur la passion pour le cirque de l'ancien souverain monégasque, qu'une statue honore désormais dans la capitale roumaine.

    En janvier 2018, la princesse Stéphanie de Monaco – avec sans aucun doute sa fille et "héritière" Pauline Ducruet à ses côtés – présidera à la 42e édition du Festival international du cirque de Monte-Carlo, qui célébrera 250 ans de cirque. Une tradition à laquelle le Rocher donne année après année toutes ses lettres de noblesse à travers la manifestation créée par le prince Rainier III.

    Plus de douze ans après la mort du souverain amoureux des arts, un hommage lui a été rendu à ce titre à Bucarest, qui cultive également les arts du cirque et entretient des liens étroits avec le festival monégasque : la princesse Stéphanie a ainsi fait le déplacement dans la capitale de la Roumanie les 4 et 5 octobre 2017 à l'occasion du dévoilement d'une statue en bronze à l'effigie de son père. L'oeuvre a pris place au sein du bien nommé Parc du Cirque, entourée d'autres sculptures représentant des scènes de la piste aux étoiles, et a été révélée au cours d'une cérémonie en plein air animée par un numéro de voltige qui a fait le bonheur de la princesse.

    Stéphanie de Monaco était accompagnée par la maire de Bucarest, Gabriela Firea, laquelle l'avait au préalable accueillie à l'Hôtel de Ville avec sa délégation. Dans ses rangs se trouvait fort logiquement Urs Pilz, l'indispensable directeur artistique du Festival international du cirque de Monte-Carlo, qui compose chaque année le programme spectaculaire du rendez-vous, rassemblant le meilleur du cirque mondial. Devant la caméra de Monaco Channel, qui a réalisé un reportage complet sur ce voyage de la princesse Stéphanie, il a rappelé que la Roumanie avait décroché le Lion d'or en 1996 et que des talents de ce pays s'expriment régulièrement sous le chapiteau de Fontvieille. Le tandem monégasque a d'ailleurs fait un passage obligé sous celui du Cirque Globus, un partenaire récurrent.

    Avant de quitter la Roumanie, la princesse Stéphanie faisait d'une pierre deux coups, conviée le lendemain à rencontre la princesse héritière Margareta de Roumanie, fille du roi Michel de Roumanie, et son époux le prince Radu en leur fief du palais Elisabeta.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • La chanteuse québécoise apprécie la gastronomie française...Plutôt que de finir le week-end en faisant la tête car se profile une nouvelle semaine de travail, la chanteuse québécoise Fabienne Thibeault a opté pour une solution plus festive : un dîner en amoureux.

    L'interprète de 65 ans a été vue se rendant au restaurant La Poule au pot, dans le 1er arrondissement de Paris, dimanche 15 octobre. Fabienne Thibeault, qui réside en France, était accompagnée de son mari Christian Montagnac, l'ancien régisseur de la Compagnie Créole, qu'elle a épousé il y a deux ans. Le couple, très complice, a pris la pose pour des photos souvenirs et a échangé des baisers langoureux. Ils ont pu apprécier un repas traditionnel comme d'autres personnalités avant eux (Adrien Brody, Emily Ratajkowski...), venues goûter la cuisine de ce restaurant décorée dans le style années 1930 tenu par Paul Racat.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Il y a près de 30 ans, Maurane quittait la troupe de l'opéra-rock Starmania pour des raisons de santé. Une décision difficile à prendre qui lui a valu les reproches de son ancienne camarade de troupe France Gall.

    Entre 1988 et 1989, Maurane incarnait Marie-Jeanne, une chanteuse automate dans Starmania. Un rôle qu'elle a eu beaucoup de mal à assurer en même temps que sa carrière de chanteuse et qu'elle a finalement dû abandonner, car surmenée. "C'était une époque où je faisais trop de choses en même temps, confie-t-elle dans L'aventure Starmania, un livre sur l'opéra-rock dont elle a signé la préface. Je venais de signer chez Polydor, et quand je sortais du théâtre, vers minuit, j'allais en studio jusqu'à 5 heures du matin. Pour Starmania, on faisait de la promo vers 9 heures. Du coup, je ne dormais plus."

    "Épuisée" et "neurasthénique", l'ex-jurée de Nouvelle Star consulte alors une psychiatre qui l'oblige à tout arrêter. "Même si je n'y pouvais rien, j'avais conscience des implications liées à mon abandon. Je pensais aux autres artistes, aux producteurs, que je mettais en danger sur les plans artistiques et financiers, mais j'allais trop mal."

    Si Maurane a pu compter sur le soutien de la production et de ses camarades de troupe, à l'instar de Michel Berger, qui "restait doux" et "s'est montré compréhensif", elle s'est en revanche attirée les foudres de France Gall. "Personne ne te pardonnera. Ce que tu as fait est très grave", lui aurait déclaré l'interprète de Poupée de cire, poupée de son. "Un message affreusement dur" que Maurane ne digèrera jamais : "Je m'en souviendrai, de ce coup de téléphone de France. Ça ne m'empêche pas de l'admirer sur le plan artistique, mais je n'ai jamais réussi à la cerner sur le plan humain. C'est quelqu'un que j'ai toujours trouvé étrange."

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • A priori, rien ne présage d'une rencontre entre Patrick Dils, acquitté en 2002 après quinze ans de prison pour un meurtre qu'il n'avait pas commis -celui de deux enfants à Montigny-les-Metz en 1986- et le chanteur Garou qui va présenter Destination Eurovision-. Pourtant, ces deux-là ont collaboré. C'est ce que révèle Patrick Dils dans son livre Il ne me manque qu'une chose (ed. Michel Lafon) qu'il vient de publier.

    L'homme -dont le terrible parcours d'homme accusé à tort a été porté à l'écran-, désormais marié à Anaïs et papa de deux petites filles Ambre, 5 ans et Nora, 1 ans, vit et travaille dans un magasin de bricolage dans la région de Bordeaux. Il a croisé à route de Garou il y a quelques années et même tourné dans un clip L'injustice en 2010.

    Figurant dans un clip

    "C'est une belle rencontre qui m'est arrivé dans ma vie, nous a confié Patrick Dils. C'est un chanteur que j'aime beaucoup. Sa chanson Seul m'a toujours bouleversé. Moi, j'ai été seul pendant quinze ans... J'ai eu la chance de croiser Garou à deux reprises pendant les tournées des Enfoirés auxquelles j'ai participé en tant que bénévole peu de temps après ma sortie de prison. J'étais cuisinier et j'ai servi tous les artistes. Je lui avais offert mon premier livre Je voulais juste rentrer chez moi et laissé mes coordonnées."

    Surprise, un jour, Garou a téléphoné chez lui. Il a même cru à une blague ! "Il m'a demandé si je voulais bien participer à un clip. J'ai dit oui. J'ai eu heureusement l'aval de mon patron. Et j'ai pu partir à Montréal pendant une semaine. J'en garde un super souvenir." Aujourd'hui, Patrick Dils qu'on voit à l'image une minute cinquante-sept après le début de la chanson, n'a hélas plus de contact avec Garou mais espère retrouver les coordonnées de son nouvel agent pour lui envoyer au moins son livre !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le manager de Johnny Hallyday, Sebastien Farran, a donné des nouvelles rassurantes de la rock star.

    Depuis plusieurs semaines, la santé de Johnny Hallyday est devenue l’un des sujets les plus traités des magazines people. Et si les fans de la star sont inquiets depuis l’annonce de son cancer, les amis de Johnny n’hésitent pas - ou plus - à donner de ses nouvelles dans les médias. C’est le cas de Sylvie Vartan qui a expliqué que «les signes d’amélioration sont très optimistes». Ou bien encore d’Eddy Mitchell, «très inquiets» pour son acolyte, mais qui qualifie son ami de «Robocop», livrant une «bataille de tous les jours».

    Alors oui, Johnny Hallyday est un battant. Derrière preuve en date ce lundi, au micro de RTL, son manager, Sebastien Farran, a confié ses espoirs de guérison. «Johnny va bien, il se soigne, il se bat. Il est encore là. Ne vous inquiétez pas». D’après cet homme qui travaille avec Johnny depuis de nombreuses années, au point de devenir un membre à part entière du clan Hallyday, la star du rock continue son combat tout en préparant son nouvel album. C’est même lui qui orchestrerait le disque de reprises de ses plus grands tubes, «On a tous quelque chose de Johnny». Toujours selon son manager : «Petit à petit, quand Johnny s’est rendu compte que le panel (Patrick Bruel, Louane, Kendji, ndlr) représentait dans le disque des propositions très très mélangées, de tous les horizons, de tous les âges… il y a une excitation qui a commencé à naître! Tout d’un coup, Johnny et Laeticia ont commencé à vraiment s’impliquer dedans. Johnny a validé, fait des remarques, proposé des choses».

    Johnny Hallyday n’a donc pas arrêté la musique. Impossible pour lui de raccrocher les gants ou de stopper la passion de toute une vie. Son prochain disque est prévu pour 2018, suivi d’une grande tournée. «Tout est programmé, tout arrive», explique même pour finir son manager. La route semble encore longue, mais le combat à la portée du roi du rock.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Isabelle Boulay, une maman poule ? Invitée sur le plateau de l'émission Thé ou Café diffusée dimanche 15 octobre sur France 2, la chanteuse québécoise a évoqué l'ambition professionnelle de son fils qu'elle a eu avec Marc-André Chicoine en 2008. Âgé de 9 ans, Marcus souhaite marcher sur les pas de sa célèbre maman. Et pour y parvenir, il rêverait de participer à une émission dont sa mère a été coach : "La Voix Junior", l'édition québécoise de "The Voice Kids" ! Ce que la star canadienne n'approuve pas.

    "Mon fils par exemple, il adore chanter, a expliqué Isabelle Boulay. Il voudrait participer à des concours comme The Voice Kids, chez nous ça s'appelle "La Voix Junior". Je ne veux pas. C'est trop tôt ! D'autant plus que moi, quand j'avais son âge, je chantais déjà, j'étais déjà sérieuse !"

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Madonna a partagé une tendre photo de sa fille Lourdes et elle à l'occasion de son 21ème anniversaire.

    Une bougie de plus pour Lourdes Ciccone ! La fille de Madonna a fêté ce samedi 14 octobre son 21ème anniversaire. Née en 1996, la jeune femme a bien grandi, et cela sous le regard attendri de sa mère qui a tenu à lui adresser un adorable message sur son compte Twitter qu'elle a partagé avec son 1,8 million de followers.

    Sur les trois clichés, on aperçoit Lourdes tendrement allongée sur sa mère dans l'herbe, ainsi que dans les rues de Cuba et du Kenya, à la rencontre des populations locales. "Dans notre jardin ! Tu es toujours dans mon coeur ! Joyeux anniversaire Lola. La Princesa", a déclaré avec tendresse l'icône de la pop. De quoi attendrir les internautes, qui ont partagé une série de photos de Madonna et sa fille à travers les âges.

    Lourdes, aussi rebelle que sa mère

    Marchant sur les pas de sa mère, Lourdes fait le buzz avec son côté provoc' et en s'affichant sans pudeur. A 15 ans déjà, la fille de Madonna et Carlos Leon adoptait déjà un style des plus punk avec le crâne rasé sur un côté, piercings et tenues grunge. En avril dernier, elle s'affichait sur les plages de Malibu... des poils bruns sous les aisselles. Pour elle, hors de question de suivre le diktat de l'épilation.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Dans une interview accordée au Parisien, Philippe Laflaquière, le juge de Bertrand Cantat, s'exprime au sujet de la Une des Inrocks qui a créé la polémique.

    Quand l'affaire Bertrand Cantat refait surface. Dans son numéro de ce mercredi 11 octobre, le magazines "Les Inrocks" a dédié sa Une à Bertrand Cantat, qui a accordé une longue interview à l'hebdomadaire. Cette couverture a déclenché un tollé sur les réseaux sociaux et auprès des stars, des associations féministes ainsi que des politiques. En 2003, l'ancien leader de Noir Désir avait infligé des coups à son épouse Marie Trintignant, jusqu'à la tuer. Dans Le Parisien en kiosques ce samedi 14 octobre, le juge Philippe Laflaquière revient sur cette polémique. Il avait libéré Bertrand Cantat il y a dix ans, le 15 octobre 2007. Aujourd'hui encore, il minimise les faits et défend le chanteur.

    Lorsque le journaliste lui demande ce que l'ex époux de Marie Trintignant lui a dit à propos de son geste, le juge répond : "Il a évoqué une altercation avec sa compagne, une bousculade au cours de laquelle il a été projeté contre un angle de porte. Il a éprouvé une très vive douleur dans le dos qui a provoqué en lui un soudain déchaînement de violence, de puissantes gifles dont les conséquences furent terribles." Pour lui, le choix des mots est très important, et le considérer comme un "assassin" est injuste : "Est-il nécessaire de rappeler qu'il a été condamné à Vilnius pour 'coups mortels' et non pour homicide volontaire (cette dernière qualification n'existait pas alors dans le droit lituanien) ? Il est donc inexact de le présenter comme un 'meurtrier', ou pire comme un 'assassin', toujours cette dictature de l'émotion."

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Pour la quatrième fois de sa carrière, Lara Fabian s'essaie à l'anglais avec un nouvel album, Camouflage. A cette occasion, la chanteuse de 47 ans a répondu aux questions de Closer, et a accepté de revenir sur les vingt ans de la sortie de son album Pure, qui comprenait les tubes Tout, Je t'aime, Humana, Si tu m'aimes et La Différence.

    "Quel grand voyage !", s'enthousiasme-t-elle. Avant d'apporter une nuance : "Après je ne suis pas du tout une fille qui se retourne. Je ne suis pas du tout passéiste, ni nostalgique. Je n'aime pas les regrets, je n'aime pas la nostalgie...". Elle reconnaît cependant avoir plaisir à repenser à certains bons souvenirs : "Mais justement je parlais peut-être de l'aspect un peu négatif du fait de se retourner. J'aime bien regarder devant moi, je porte un regard là-dessus un peu enfantin. Ce qui me vient à l'esprit c'est : allez, on est partis pour la deuxième moitié (rires)".

    Son duo avec Johnny reste un de ses meilleurs souvenirs

    Et parmi ses meilleurs souvenirs de ces deux décennies, elle en compte deux en particulier : "N'en choisir qu'un seul c'est difficile mais je vous dirais quand même les Arènes de Nîmes le 11 août 2000 avec le public qui pour la première fois transforme ma chanson Je t'aime et chante On t'aime".

    L'autre grand souvenir de sa carrière, c'est son duo avec Johnny Hallyday au Stade de France en septembre 1998 lorsqu'il l'avait invitée à chanter trois soirs durant la chanson Requiem pour un fou avec lui. "C'est l'une des premières choses qui m'est venue à l'esprit. Je vous l'aurais cité aussi", déclare-t-elle.

    4 duos entre 1998 et 2013

    Et dix-neuf ans après ce duo magique, elle confie avoir de temps en temps des nouvelles : "Ça m'est arrivé une fois de temps en temps, par le biais de Laeticia (Hallyday)". Et s'ils avaient chanté à nouveau ensemble en 2000, puis en 2003, et une autre fois en 2013 sur un plateau de télé français, Lara explique que pour l'instant, ils n'ont pas le projet de rechanter ensemble.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Vanessa et Alysson Paradis ont condamné la Une des «Inrocks» de cette semaine consacrée à Bertrand Cantat. 

    En 2013, les «Inrocks» consacraient leur Une à Bertand Cantat pour la sortie de son album «Horizons» avec son groupe Detroit, le premier depuis le drame de Vilnius et sa sortie de prison. Ce choix éditorial du magazine avait fait couler beaucoup d'encre. Quatre ans plus tard, le débat est relancé alors que l'ex-chanteur de Noir Désir se retrouve une nouvelle fois en Une de la publication. Après la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, l'acteur-réalisateur Mathieu Kassovitz ou encore l'actrice Mélanie Thierry, c'est au tour des soeurs Paradis de s'insurger contre la couverture des «Inrocks».

    Vanessa Paradis, compagne actuelle de Samuel Benchetrit, ex-époux de Marie Trintignant, n'est pas présente sur les réseaux sociaux. Elle a donc exprimé son indignation sur le compte Instagram de sa soeur Alysson Paradis. Dans un message signé de leurs deux noms, les deux artistes que l'on aperçoit rarement ensemble ont écrit «Marie nous manque» en légende d'une photographie de Marie Trintignant. «Les Inrocks de la honte» ont-elles ajouté en hashtag dans la publication.

    Bertrand Cantat a été condamné en 2004 par la justice lituanienne à huit ans de prison pour «meurtre commis en cas d'intention indirecte indéterminée». En août 2003, sa compagne Marie Trintignant avait succombé sous ses coups dans une chambre d'hôtel à Vilnius, où la comédienne tournait un film. Il a purgé quatre ans de prisons, dont un en Lituanie, avant de bénéficier d'une libération conditionnelle en 2007. Son contrôle judiciaire a pris fin en 2011.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • L'année 2018 s'annonce chargée pour Garou. L'ancien juré des saisons 1, 2, 3 et 5 de The Voice a accepté de rejoindre Lara Fabian dans le jury de la sixième saison québécoise du programme, intitulé La Voix. C'est en participant à cette aventure sur TF1 mais aussi en répondant présent à l'appel des Enfoirés que Garou a beaucoup fréquenté Florent Pagny. Ce dernier vient de déménager au Portugal pour des raisons fiscales. Un sujet qui met visiblement mal à l'aise l'artiste québécois.

    Garou s'est en effet confié au Parisien, ce jeudi 12 octobre, car il présentera en début d'année sur France 2 trois émissions pour sélectionner le candidat de la France pour l'Eurovision 2018. La grande finale se tiendra évidemment au Portugal, pays du dernier gagnant, le touchant Salvador Sobral dont l'état de santé est très préoccupant. Interrogé par Le Parisien sur l'exil fiscal de son collègue, Garou botte en touche : "Peut-être qu'il veut présenter, l'Eurovision, non ?" Et d'ajouter illico : "Allez, fin de l'interview." Rien n'indique cependant que Garou a mis fin prématurément à son entretien avec Le Parisien, cette question sur Florent Pagny intervenant après qu'il a eu le temps d'évoquer en détails son rapport à l'Eurovision et son intérêt pour le concours.

    La découverte du départ de Florent Pagny au Portugal pour raisons fiscales à provoqué une petite polémique, au point que d'autres artistes se sont sentis obligés de le défendre. Ce fut notamment le cas de Bernard Lavilliers, qui a excusé le chanteur lors de son passage dans Thé ou Café début octobre, arguant que les sommes en jeu n'étaient "quand même pas énormes non plus, quelques millions d’eu­ros".

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Alors que Jean Rochefort sera inhumé vendredi 13 octobre, Mylène Farmer a tenu à adresser quelques mots à celui qu'elle considérait comme son acteur préféré. Puisqu'il s'amusait revisiter les classiques de la littérature avec "les boloss des belles lettres" sur France 5 la chanteuse a pris la plume pour lui en écrire une, de belle lettre.

    C'est le magazine Le Point qui publie l'élégante et touchante missive : "Cher Jean. Chaque jour, depuis des années, je monte quelques marches et je croise votre regard : un livre, votre visage sur sa couverture, posé au milieu d'œuvres d'art... vous êtes assurément une œuvre d'art (...) Respirer votre rire est un médicament, se taire et vous écouter un voyage, entendre vos silences un pèlerinage". La chanteuse se remémore le jour de leur rencontre, grâce à une amie commune, Charlotte. C'était en 2005. Cette amie "a réalisé un rêve, le mien, celui de vous rencontrer. Depuis ce jour je pense à vous comme on pense à un proche, à un être aimé".

    Mylène Farmer évoque également dans cette lettre les moments tendres qu'ils ont vécus ensemble : "Depuis nous avons partagé des gâteaux, des éclats de rire, des effondrements, notre peur de la Grande Faucheuse (qui, elle, se moque bien des œuvres d'art...). J'ai deux lettres de votre main, mon trésor. Vos mots... que j'adore". Mylène Farmer décrit Jean Rochefort comme "l'irrésistible. Vous êtes l'unique et l'irremplaçable" et finit par écrire "vous me manquez déjà. Vous nous manquerez".

    Depuis leur rencontre en 2005, Mylène Farmer et Jean Rochefort ont tissé des liens d'amitié qu'ils ne souhaitaient voir étaler partout dans la presse et les médias. Une relation presque secrète honorée de la plus belle des manières.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • 1. Elle a participé à l’Ecole des fans.

    Le 3 mai 1981, Vanessa Paradis, âgée de 8 ans, chante au micro de Jacques Martin dans la célèbre émission de jeunes talents. Elle y interprète timidement «La chanson d’Emilie Jolie et du grand oiseau» de sa jolie voix fluette, sous les applaudissements de ses parents et de son parrain. Très réservée, elle refuse au présentateur de lui faire une démonstration de danse rythmique et reste exclusivement concentrée sur sa prestation vocale.

    2. Elle a bronzée nue avec Florent Pagny.

    De 1988 à 1991, la chanteuse est en couple avec Florent Pagny. Une histoire d’amour qui choque et fait couler beaucoup d’encre à cause de leur différence d’âge. Elle, a 15 ans, lui en a 26. Ils passent beaucoup de temps ensemble, se prêtant parfois à des situations coquasses, comme l’a confié Gérard Louvin au magazine «Voici». A la fin des années 80, alors qu’il se rendait à leur villa sur la Côte d’Azur, il les avait trouvé nus au bord de la piscine. Surpris, il s’était alors exclamé : «Vous êtes fous ! Et les paparazzi ? ». Ce à quoi Florent Pagny avait répondu : «T’inquiète pas, elle est mineure». Un drôle de souvenir, resté impérissable dans la mémoire du producteur.

    3. Elle a découvert Matthieu Chédid avant qu’il devienne le grand M.

    Vanessa Paradis a téléphoné à M, alors qu’il n’était encore qu’un artiste inconnu du grand public et lui a laissé un message sur sa boîte vocale. Elle lui expliquait alors qu’elle avait entendu l’une de ses musiques et qu’elle souhaitait qu’il lui écrive une chanson. Une surprise de taille pour le jeune chanteur qui n’a, d’ailleurs, jamais su comment elle avait trouvé son numéro.

    4. Elle a été manipulée par un fan prêt à tout.

    Le 16 avril 1993, la jolie blonde donne un concert à Grenoble. Emportée par l’effervescence et l’énergie folle du spectacle, elle lance son harmonica dans la foule. Un spectateur prétend alors l’avoir reçu dans l’œil. Son témoignage fait le tour de la presse à scandale et touche Vanessa Paradis qui décide de le rencontrer pour s’excuser. Lors de leur rendez-vous, elle se rend finalement compte qu’il avait tout inventé dans le seul but d’attirer son attention. 

    5. Elle aurait pu jouer Amélie Poulain.

    En 2000, le réalisateur Jean-Pierre Jeunet lui propose le rôle d’Amélie Poulain dans son film éponyme. Elle est malheureusement contrainte de refuser cette offre à cause d’un emploi du temps trop chargé. Son nouvel album «Bliss» s’apprête à sortir dans les bacs et le tournage du film «L’Homme qui a tué Don Quichotte» (resté inachevé) de Terry Gilliam est sur le point de démarrer. Il ne reste donc plus une minute de libre à la jeune artiste qui renonce donc au projet par pragmatisme.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • La parole est aux téléspectateurs. Cette année, les Français ainsi qu'un jury de professionnels composé d'artistes, auteurs, compositeurs et de membres de délégations étrangères à l'Eurovision choisiront le chanteur ou la chanteuse qui représentera la France le 12 mai 2018 à Lisbonne au Portugal. France 2 a donné une conférence de presse ce mercredi 11 octobre pour dévoiler davantage de détails sur l'émission au cours de laquelle les téléspectateurs pourront donner leur avis et voter pour leur chouchou, Destination Eurovision. La chaîne a officialisé le recrutement de Garou en tant que présentateur.

    L'ancien coach de The Voice n'a pas caché sa joie d'être aux commandes du programme. "J'ai dit oui tout de suite", s'est-il souvenu. "Cette demande m'a paru vraiment légitime (...) J'ai envie que ce soit fun et sérieux à la fois", précise-t-il avant d'en dire plus sur son rôle. "Mon objectif, c'est la neutralité. J'adore être touché par une chanson et j'ai des goûts très éclectiques. Je ne suis pas seulement présentateur... Je suis un homme de musique". De son côté, la chaîne a mis en avant la très belle carrière du chanteur en France et à l'international pour justifier son choix. "Cela nous a paru évident de confier la présentation à Garou qui est un artiste exceptionnel qui est à la fois un interprète, un compositeur, un homme de scène et qui a suffisamment d'empathie pour accompagner les talents", a commenté France 2.

    Pas moins de 16 candidats sont attendus. Ils seront notés à la fois par un jury français et par un jury international, ainsi que par le vote du public. Pour tenter leur chance, ils devront proposer une chanson "jamais entendue ou exploitée avant l'émission". Autre règle primordiale à respecter : le morceau devra contenir au moins 70% de paroles en français.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Alors qu'il effectue son retour en solo sur scène, le chanteur Bertrand Cantat a accordé un entretien aux Inrockuptibles dans lequel il revient sur sa peine de prison après le meurtre de Marie Trintignant.

    Son nom sera toujours associé à la mort de Marie Trintignant. Alors que Bertrand Cantat effectue son retour dans la lumière en solo, le chanteur de 53 ans s'est confié dans les pages des Inrocks sur le drame survenu à Vilnius en 2003, lorsque que son ex-compagne a succombé à ses coups lors d'une violente dispute. Il avait alors écopé d'une peine de huit ans de prison en 2004, sortant trois ans plus tard pour bonne conduite. Dix ans après, l'ombre de ce drame qui a fait la une des journaux est toujours là. 

    Alors qu'il vient de dévoiler son premier single en solo, L'Angleterre, l'ancien leader de Noir Désir, qui est revenu une première fois à la musique avec le groupe Detroit, a accepté d'évoquer à nouveau ce drame et ces années de sa vie qu'il résume à un "trou noir".

    "Et ça a tendance à tout absorber, poursuit-il. Ca prend beaucoup de place, ça occupe chaque seconde. Mais on finit par retrouver un semblant de vie. Comme je ne connais pas le déni, je ne m'échappe pas, je reste très seul avec tout ça."

    "Je ne peux pas oublier"

    Bertrand Cantat avoue que "le suicide est la première chose" qui lui est venu à l'esprit à cette période. "Ca m'a obsédé pendant longtemps. Tout me semblait tellement dingue que ça paraissait la seule solution: vivre était insupportable après ce qui s'était passé." L'artiste confie avoir aussi pensé à "disparaître" pour fuir à l'étranger, mais il a finalement renoncé pour ses enfants qui ne "voulaient pas quitter la ville, leur vie, leurs copains, leurs repères".

    "Je continue donc avec tout ça, avec tout mon coeur, toute ma conscience. Je ne peux pas oublier, mais je peux évoluer", lâche-t-il, expliquant notamment son silence dans les médias à ce sujet : "Parler publiquement de ce qui s'est passée m'aurait peut-être aidé, mais ça aurait été indécent."

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Pascal Obispo s'est lancé dans un nouveau projet il y a quelques mois, faire une comédie musicale sur la vie de Jésus. Le show débutera dès le 17 octobre prochain au Palais des Congrès de Paris et se jouera un peu partout en France et même en Belgique. Invité ce 10 octobre dans C'est au programme, le chanteur, futur coach dans The Voice, a confié que l'abbé familial allait assister à la première de la comédie musicale.

    L'interprète de Lucie explique : "C'est vrai que j'ai appris le catéchisme avec Jules Texier, un abbé qui a marié ma mère, qui m'a baptisé, qui m'a fait passer ma première communion, mon rappel aussi. Et là, il sera là pour la première et il a 99 ans. Enfin, il aura 99 ans le 4 décembre. Et donc l'abbé Texier m'a déjà vu entrain de chanter des Ave Maria ou des choses comme ça (...) il vient pour voir si j'ai bien appris ma leçon."

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Il fallait bien une nouvelle salle pour accueillir le fondateur d'un groupe aussi mythique. L'ancien membre fondateur de Pink Floyd Roger Waters donnera trois dates en France en juin 2018, dont une à l'U Arena, nouvelle enceinte pouvant accueillir jusqu'à 40.000 personnes dans l'ouest de Paris, dans le cadre d'une grande tournée européenne.

    Baptisée Us and them, du nom d'un titre de l'album The dark side of the moon, cette tournée passera le 9 mai à Lyon (Halle Tony Garnier), le 8 juin à Paris (U Arena) et le 16 juin à Lille (stade Pierre Mauroy), ont indiqué les organisateurs.

    Les billets seront mis en vente à partir du 18 octobre à 10H00 sur le site de Live Nation.

    "Est-ce la vie qu'on veut vraiment ?"

    Sur scène, le musicien de 74 ans prévoit de chanter des classiques de Pink Floyd (tirés des légendaires albums Wish You Were Here, The Wall, Animals, Dark Side of The Moon) ainsi que de nouvelles chansons de sa carrière solo. 

    Après 25 ans d'absence, le bassiste et chanteur a sorti au printemps dernier un album solo Is This the Life We Really Want ? (Est-ce la vie qu'on veut vraiment ?), accompagné d'une longue tournée aux États-Unis et au Canada.

    Depuis son départ des Pink Floyd, le musicien a vendu beaucoup de disques mais c'est la scène qui a fait sa gloire, avec un record d'entrées pour un artiste solo sur sa longue tournée mondiale The Wall Live (2010-2013) qui a rassemblé plus de 4 millions de fans dans le monde lors de 219 concerts.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Présent ce 9 octobre aux BMI London Awards, cérémonie qui récompense les artistes européens les plus diffusés sur les radios américaines, Jason Kay, leader du groupe Jamiroquai, était venu récupérer un trophée saluant l’influence de sa musique dans l’industrie du disque. Très touché, Jason Kay a évidemment remercié l’assemblée au nom du groupe en préparant comme il se doit un bon discours, comme le rapporte le Daily Mail.

    Après avoir rendu hommage à Toby Smith, un ancien membre décédé en avril dernier, il a également consacré une partie du texte à sa compagne de longue date Maria. Le Britannique a laissé échapper un – tout petit – mot sur lequel le public a quelque peu tilté. Évoquant sa « femme » sur scène, Jason Kay a donc accidentellement – ou non - révélé son mariage avec la mère de ses deux petites filles Carla et Tallulah.

    L’interprète de Cosmic Girl a finalement choisi de se caser. Après avoir enchaîné les conquêtes et séduit certaines des plus belles femmes du monde telles Heidi Klum, Kylie Minogue ou encore Winona Ryder, il est donc aujourd’hui un homme marié.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Avant de mourir, George Michael avait évoqué avec beaucoup d'émotion la mort de son premier amour des suites du sida.

    Un cri d'alerte ? Le 25 décembre dernier, George Michael est décédé d'une crise cardiaque à l'âge de 53 ans. Avant de mourir, le chanteur accordait une interview très émouvante qu'on pourra retrouver dans un nouveau documentaire diffusé le 16 octobre prochain, Freedom. On le voit aborder avec beaucoup d'émotion la mort de son premier amour des suites du sida à l'âge de 33 ans. Le chanteur a déclaré face à la caméra : "Ma vie est une perte de temps". George Michael n'est jamais parvenu à oublier la mort d'Anselmo Feleppa.

    George Michael avait eu le coup de foudre pour Anselmo Feleppa dès qu'il l'a aperçu à Rock in Rio. Il n'a pas hésité à demander au personnel de l'évènement de les présenter car il l'a trouvé "très mignon". A l'époque, il avait 27 ans. "Tout a changé pour moi. J'étais plus heureux que je ne l'ai jamais été dans ma vie", se souvenait-il au sujet de son histoire d'amour avec Anselmo Feleppa qui l'a aidé à accepter son homosexualité. "C'est très difficile d'être fier de sa sexualité quand cela ne t'a jamais apporté de la joie. Une fois qu'elle est associée à la joie et l'amour, c'est facile d'être fier de qui vous êtes", confie-t-il.

    "Je n'avais jamais ressenti une telle forme de dépression"

    Malheureusement, son petit ami est tombé malade. "Il est allé voir les médecins pendant Noël. C'était le moment le plus effrayant de ma vie (...) J'étais terrifié de le perdre. C'était mon sauveur (...) Je n'avais jamais ressenti une telle forme de dépression", révèle-t-il avant d'ajouter que sa vie avait beaucoup changé depuis. "Depuis ce jour, je ressens une peur constante. Soit la peur de la mort, soit la peur de devoir faire un nouveau deuil", glisse-t-il, très ému. Son petit ami a appris qu'il était séropositif. "J'étais absolument dévasté" commente-t-il. Des images très émouvantes...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Janet Jackson amorce son grand retour médiatique avec charme. En pleine tournée à travers les Etats-Unis depuis le 7 septembre dans le cadre de son State of the World Tour, la star américaine a profité de son passage à Los Angeles, dimanche 8 octobre, pour donner une grande fête au club Lure en marge de son concert au Hollywood Bowl, célébré le même soir.

    Tout de noir vêtue et visiblement très amincie, la chanteuse de 51 ans a ainsi signé sa première apparition officielle depuis la naissance de son fils Eissa, aujourd'hui âgé de 9 mois. Janet Jackson avait mis au monde son premier enfant le 3 janvier dernier. Quelques mois auparavant, en avril 2016, la jeune maman s'était exprimée en vidéo sur Twitter pour annoncer à ses fans qu'elle suspendait sa tournée pour fonder une famille avec son époux, Wissam Al Mana.

    Un an et demi plus tard, Janet Jackson est célibataire et fière de l'être. Après avoir demandé le divorce au père de son fils suite à une relation explosive et abusive, la petite soeur de Michael Jackson s'est pleinement concentrée sur la préparation de sa nouvelle tournée en mettant au point des chorégraphies inédites pour ses concerts, retrouvant par la même occasion sa silhouette de jeune fille.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique