• Alain Souchon écœuré : « On vit dans un monde de fous ! »

    Alain Souchon écœuré : « On vit dans un monde de fous ! »

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans un entretien accordé au "Télégramme", Alain Souchon a donné son avis sur la vaccination. Le musicien, qui est vacciné, ne comprend pas les personnes antivax, qu’il n’a pas hésité à tacler.

    C’est le sourire aux lèvres qu’Alain Souchon a pu retrouver son public. Le chanteur français a repris la tournée de son dernier album, Âme fifties, fin juin dernier. Alors qu’il avait dû interrompre ses concerts en raison de la crise sanitaire, l’auteur-compositeur a eu le plaisir de rejouer sur scène. À cette occasion, Alain Souchon a accordé un entretien au journal du Télégramme, ce dimanche 25 juillet 2021. Le chanteur a parlé de la vaccination et n’a pas hésité à tacler les personnes antivax, qu’il juge irresponsables.

    Alors que l’extension du pass sanitaire est au centre des discussions et a causé des heurts ce samedi 24 juillet à Paris, Alain Souchon, lui, a un avis bien tranché. “C'est extraordinaire ces gens qui n'y connaissent rien, mais sont contre par principe”, a-t-il lancé, en parlant des antivax, rapportent nos confrères de Voici. Et de poursuivre : “On vit dans un monde de fous ! On sait bien pourtant que c'est la seule façon d'atteindre l'immunité collective et d'éviter de retomber dans les mêmes galères !” Le chanteur qui va de ville en ville cet été, a ajouté : “On sort peu à peu du cauchemar même si le danger rôde encore.”

    De son côté, Alain Souchon, qui est âgé de 77 ans, n’a pas hésité à se faire vacciner. “Vous savez, quand j'étais petit, il y avait la polio qui faisait des ravages chez les enfants. On nous disait de faire attention et de se faire vacciner. C'est un truc normal et ordinaire”, a-t-il expliqué. Selon le père de famille, la vaccination est un réel privilège pour notre pays. “On a la chance de disposer de vaccins, mais pas mal de gens hésitent encore ou refusent de se faire vacciner. Il y a d'autres pays plus pauvres dans le monde où les gens voudraient bien, mais n'y ont pas accès”, a-t-il poursuivi. Si Alain Souchon espère que la pandémie se dissipe le plus rapidement possible, lui est déjà heureux de retrouver son public qui lui a tant manqué ces derniers mois.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :