• Madonna pose nue et évoque ses problèmes de drogues

    MUSIQUE - Madonna à coeur ouvert. Dans un entretien avec le magazine "Interview", la star américaine a accepté d'évoquer le star-system et les substances illicites qu'elle a prises dans le passé. Une période de sa vie qui lui a inspiré un titre de son nouvel album, "Devil Prays".

    Madonna s'apprête à faire un retour très attendu. La popstar américaine, âgée de 56 ans, planche d'arrache-pied sur son 13ème album encore non-titré, attendu pour le début de l'année 2015. Pour oublier les performances en demi-teinte de "MDNA" (2012), l'interprète de "Girl Gone Wild" a fait appel à la crème des producteurs du moment, d'Avicii à MNEK en passant par Diplo, la tête pensante de Major Lazer qui endosse ici le rôle de chef de projet. A l'insu de la popstar, deux titres ont déjà fuité sur la toile le week-end dernier : "Rebel Heart" et "Wash All Over Me". Si Madonna fait la sourde oreille, son équipe artistique a déploré ce leak anticipé et fustigé les pirates à l'origine de l'incident. 

    "La drogue vous détruit"

    Mais qu'importe ! Reine du teasing et femme d'affaires avisée, Madonna continue de distiller au compte-gouttes des informations sur le contenu de son album pour faire grimper l'excitation parmi sa communauté de fans. Pour le magazine Interview, dans lequel elle apparaît nue sur une série de photos, la star a levé le voile sur l'histoire se cachant derrière l'une de ses nouvelles compositions, intitulée "Devil Prays". « Cette chanson raconte comment les gens consomment de la drogue pour se rapprocher de Dieu ou d'un autre niveau de conscience » explique la chanteuse au journaliste. « "Branchez-vous à la matrice". Si tu es défoncé, tu peux faire ça. C'est pour ça qu'un tas de gens prennent de l'acide : parce qu'ils veulent se connecter à Dieu » estime la Madonne, bien consciente des dangers d'un tel raisonnement : « Il y a un court-circuit. C'est ça l'illusion ! La drogue te fait croire qu'elle va stimuler ta spiritualité mais en réalité, elle te tue à petit feu. Elle te détruit. »

    "A une époque, j'ai tout essayé"

    Si la star aborde le sujet à coeur ouvert, c'est qu'elle a elle-même été victime de ses démons dans le passé, comme elle l'explique sans langue de bois. « A une époque, j'ai tout essayé. Mais dès que j'étais stone, je ne pouvais pas m'empêcher de boire des litres d'eau pour purifier mon système. Dès que j'étais défoncée, j'étais obsédée par l'idée de me débarrasser de ce poison », confie-t-elle en toute franchise. Excédée par ce train de vie infernal, la popstar américaine a tout stoppé du jour au lendemain. « Un jour je me suis dit "Ok, j'arrête ça. C'est fini" » raconte-t-elle. C'est donc cette période mouvementée de sa vie que Madonna a choisi de relater dans le titre "Devil Prays", afin de transmettre un message : « En partageant mon expérience, j'essaie de montrer qu'il y a d'autres moyens de prendre conscience de sa vie ». Encore un peu de patience avant de pouvoir écouter sa bonne parole.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :