• Marie Myriam : un de ses plus proches amis assassiné

    Marie Myriam : un de ses plus proches amis assassiné

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En 2013, Marie Myriam perdait brutalement son époux Michel Elmosnino. Deux ans plus tard, la chanteuse vivait un nouveau drame : l'un de ses plus proches amis était assassiné. Ses agresseurs sont aujourd'hui face à la justice.

    Après la perte brutale de son mari le producteur le producteur Michel Elmosnino, en 2013, Marie Myriam est entendue au 36, quai des Orfèvres, à la fin de l'année 2015. Si la brigade criminelle sollicite l'interprète de L'Oiseau et l'Enfant c'est que l'un de ses plus proches amis, Mario R. vient d'être retrouvé mort, nu et ligoté, dans son appartement, rapporte Le Parisien. Ce lundi 31 mai, l'agresseur présumé et son complice se retrouvent face à la cour d’assises de Paris.

    Un douloureux souvenir pour celle qui est la dernière française en date à avoir remporté l'Eurovision, en 1977. "Je ne peux pas imaginer les dernières minutes de vie de Mario, l’horreur qu’il a dû vivre", témoigne-t-elle. Elle est la dernière à l'avoir eu au téléphone et en a "fait des cauchemars terribles". Cet appel avec son ami de 52 ans, qu'elle considérait comme un frère, ressemblait à une conversation banale puisque ce dernier ne pouvait se douter de ce qui allait lui arrivé. Mario R. est alors retrouvé gisant dans un désordre inhabituel, des traces de sang visibles sur les draps et coussins. Une perceuse, une pince coupante, un tournevis et un ceinturon sont retrouvés près de son corps.

    Que s'est-il passé ? À moitié paralysé des suites d'un AVC, survenu près de quinze ans plus tôt, l'ami franco-espagnol de Marie Myriam est mort asphyxié dans une régurgitation, à cause du bâillon qu'on lui a enfoncé dans la bouche. Dans ce drame, la chanteuse aura néanmoins été soulagée d'apprendre qu'il n'avait pas été torturé. Les deux suspects sont deux jeunes moldaves sans-papiers. Pourquoi Mario R. ? Selon l'un d'entre eux entendu lors de sa garde à vue, ils pensaient avoir trouvé les proies idéales : deux "vieux" homosexuels, supposés "pleins aux as", après les avoir rencontrés dans la rue.

    À compter de ce 31 mai et jusqu'au 4 juin, ils seront face à la cour d'assises de Paris. Tout comme Marie Myriam, la famille de la victime a été très affectée par ce drame. La mère de Mario R. en est morte de chagrin. "La misère ne justifie pas tout. Ils s’en sont pris à un handicapé, qui ne pouvait pas appeler au secours. C’est intolérable", lâche la chanteuse, ancienne compagne de Patrick Sébastien. C'est un débat qui risque d'être animé qui se tiendra devant la cour, les circonstances aggravantes de l’homophobie et de l’état de vulnérabilité de la victime n'ayant pas été retenues.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :