• Michael Jones quitte la troupe des Enfoirés

    Michael Jones quitte la troupe des Enfoirés

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cinq ans après son ancien acolyte Jean-Jacques Goldman, Michael Jones quitte lui aussi la troupe des Enfoirés. Dans une interview accordée à Evelyne Thomas sur le web, il a révélé la raison pour laquelle il a pris cette décision.

    Depuis le départ de Jean-Jacques Goldman en 2016, il était l'un des derniers piliers de la troupe des Enfoirés. Mais en mars dernier, Michael Jones a fait savoir qu'il quittait lui aussi la bande créée par Coluche. Après 30 ans de bons et loyaux services, le chanteur de 69 ans a choisi de prendre un peu de recul. S'il n'avait à l'époque pas dévoilé les raisons de son départ, il vient de le faire dans l'émission d'Evelyne Thomas. Il a ainsi précisé que le rythme effréné des enregistrements était à l'origine de sa décision. "Je pense que quand les gens voient l’émission, ils ne se rendent pas compte du travail qu’il y a derrière. On nous met dans un presse-purée, c’est-à-dire qu’en une semaine, on est obligé d’emmagasiner un spectacle de 4 heures avec de la danse, des chansons qu’on ne connaît pas forcément, avec les adaptations pour les tonalités des uns et des autres. C’est très fatigant", a fait savoir l'ancien membre du groupe Fredericks Goldman Jones.

    S'il a choisi de prendre ses distances avec la troupe - dans laquelle les téléspectateurs retrouvent chaque année Michaël Youn, Mimie Mathy ou encore Michèle Laroque -, cela ne l'empêche pas de rester investi dans l'association des Restos du coeur. Il a d'ailleurs un grand projet en tête afin d'honorer les bénévoles de l'organisation, qui selon lui ne sont pas assez mis en valeur lors du concert annuel. "Ces gens-là travaillent toute l’année, ils donnent leurs âmes pour les Restos du coeur. Donc l’année prochaine, pendant les Enfoirés, je partirai sur la route avec ma guitare et on va aller dans les restaurants du coeur où on donne à manger aux gens, si toutefois on pourra les ouvrir", a annoncé Michael Jones. Une manière pour lui de continuer à chanter pour les plus démunis, tout en saluant le travail de ces femmes et de ces hommes qui permettent de distribuer chaque année plus de 130 millions de repas.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :