• Michel Berger « au fond du trou » après sa rupture avec Véronique Sanson.

    Michel Berger « au fond du trou » après sa rupture avec Véronique Sanson.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Alors qu'une biographie sur Michel Berger vient de sortir, le photographe Jean-Marie Périer est revenu sur un dur moment dans la vie du chanteur : sa séparation avec Véronique Sanson, qui l'a laissé "au fond du trou".

    A l'évocation des femmes qui ont le plus compté dans la vie de Michel Berger, tout le monde pense à France Gall. Même si certains affirment que Beatrice Grimm était sa "véritable veuve" - ils avaient vécu une belle histoire d'amour sur la fin de sa vie -, c'est à l'interprète de Viens je t'emmène qu'il est systématiquement associé. Mais bien avant de rencontrer la mère de ses deux enfants Pauline et Raphaël, c'est une autre chanteuse française que Michel Berger avait aimée passionnément.

    Au cours de l'année 1972, il avait vécu une brève romance avec Véronique Sanson. Mais leur histoire s'était terminée du jour au lendemain. Partie en prétextant allant chercher des cigarettes, la chanteuse de désormais 65 ans n'était jamais revenue. Elle était partie vivre aux Etats-Unis rejoindre le chanteur Stephen Stills, dont elle était tombée éperdument amoureuse. Une rupture brutale dont Michel Berger a mis beaucoup de temps à se remettre.

    Alors que le biographe Yves Bigot sort ce vendredi 18 mars un livre sobrement intitulé Michel Berger (aux éditions du Seuil), le photographe Jean-Marie Périer en a profité pour déterrer une de ses vieilles archives. Il s'agit d'un cliché datant du début des années 70, où le chanteur décédé à 44 ans apparaît assis au coin par terre eu coin d'une pièce, le regard dans le vide. Une photographie qui illustre parfaitement son état d'esprit de l'époque.

    "Véronique Sanson était partie aux USA retrouver Stephen Stills, Michel était au fond du trou. Il n’était pas du genre volage, aussi être quitté l’avait anéanti. Et comme je l’aimais bien, sa peine m'avait touché, explique en légende l'ex-compagnon de François Hardy. J’avais pris cette photo pour illustrer sa tristesse. D’accord c’était primaire, mais au moins ça décrivait clairement la situation." Une séparation certes douloureuse, mais qui lui a inspiré plusieurs tubes par la suite.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :