• Michel Delpech : très émue, Pauline Delpech raconte pour la première fois son deuil

    Invitée de l'émission Mille et une vies, Pauline Delpech a parlé pour la première fois des derniers jours de son beau-père, Michel Delpech. Très émue, elle a raconté le deuil impossible qu'elle a dû faire. 

    Michel Delpech a touché des millions de français par sa musique et sa personnalité. Depuis sa mort, en janvier dernier, le chanteur a laissé derrière lui ses proches. Sa belle-fille, Pauline Delpech ne s'était jusqu'à présent pas exprimée sur la disparition de celui qui l'a élevée. Invitée dans l'émission Mille et une vies, elle a raconté son deuil impossible et a rendu un vibrant hommage à son beau-père. Face à Frédérique Lopez, Pauline Delpech a commencé par raconter ses derniers instants avec la star française. 

     Comment elle avait déménagé « à 500 mètres de lui pour passer les derniers jours avec lui ». Très proche de Michel Delpech avant la fin, cela ne lui a pas empêché de vivre son départ comme un choc énorme : « Sauf qu'il est mort et que j'avais l'impression que je le reverrai demain. Et chaque demain, je me disais que j'allais le revoir demain. Jusqu'au moment où je réalise qu'il y aura pas de demain, que je le reverrai plus jamais. »

     Submergée par l'émotion, Pauline Delpech a alors pris quelques secondes pour se ressaisir avant de poursuivre : « Et là... L'idée de me dire que je le reverrai plus jamais, c'est insupportable ». Pauline Delpech a ensuite eu des mots très tendres pour son beau-père : « J'aimais cet homme. Vous savez, on était pas obligés d'être au rendez-vous l'un de l'autre et il m'a accueillie, il m'a aimée, il m'a éduquée, il m'a portée, il m'emmenait avec lui tous les jours en studio. Il prenait soin de moi. Il n'était pas obligé de le faire. » 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :