• Mort de Jimi Jamison : Le chanteur de Survivor se droguait

    MUSIQUE - Nouvelle (et triste) révélation sur la mort de Jimi Jamison. Deux mois après le décès du chanteur du groupe Survivor et du générique d'Alerte à Malibu, victime d'une crise cardiaque à 63 ans, on apprend en effet qu'il se droguait. Le site web TMZ.com, qui a eu accès au rapport d'autopsie, révèle que son décès est également lié à une consommation excessive de méthamphétamine...

    Comme d'autres rockeurs avant lui, Jimi Jamison n'a donc pas su éviter certains excès liés à la célébrité. Selon l'autopsie du chanteur, retrouvé mort dans sa maison de Memphis le 31 août dernier, est donc bien décédé d'une crise cardiaque provoquée par une maladie de l'artère carotide. Mais ce qu'on ne savait pas, c'est que cela est aussi lié à un abus de méthamphétamine, que consommait l'ex-chanteur du groupe Cobra.

    Avant de s'éteindre, Jimi Jamison continuait de tourner avec Survivor, auteur du titre culte Eye of the Tiger, sur la BO de Rocky III. "Survivor est terriblement choqué et attristé par la mort de notre frère Jimi Jamison. Nos pensées, amour et prières vont à ses amis et à sa famille", avait tweeté le groupe qui venait de se produire la veille à Morgan Hill en Californie. Le groupe avait évidemment annulé dans la foulée ses dates prévues en septembre et octobre.

    Après la séparation de Cobra, Jimi Jamison avait rejoint Survivor en 1984, juste après leur carton avec Eye of the Tiger. Le chanteur avait pris la succession de David Bickler, obligé de quitter le groupe pour des problèmes aux cordes vocales. L'homme à la longue crinière brune signera une flopée de tubes comme The Moment of Truth, extrait du film Karaté Kid, Is This Love ? et Burning Heart pour Rocky IV.

    Après trois albums, Survivor se séparera ensuite en 1989 avant une reformation quatre ans plus tard avec David Bickler au chant. Une bataille judiciaire éclate alors entre Jimi Jamison et ses anciens collègues puisque ce dernier fait aussi des concerts sous le nom du groupe. Le guitariste Frankie Sullivan sera toutefois désigné comme propriétaire de l'appellation Survivor et Jimi reprendra le micro en 2006.

    Jimi Jamison avait aussi oeuvré en solo. On lui doit notamment le mémorable I'm Always Here, le générique d'Alerte à Malibu et un dernier album solo était sorti l'année dernière. Son titre ? Never Too Late.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :