• Mylène Farmer adresse une émouvante lettre d'adieu à Jean Rochefort

    Alors que Jean Rochefort sera inhumé vendredi 13 octobre, Mylène Farmer a tenu à adresser quelques mots à celui qu'elle considérait comme son acteur préféré. Puisqu'il s'amusait revisiter les classiques de la littérature avec "les boloss des belles lettres" sur France 5 la chanteuse a pris la plume pour lui en écrire une, de belle lettre.

    C'est le magazine Le Point qui publie l'élégante et touchante missive : "Cher Jean. Chaque jour, depuis des années, je monte quelques marches et je croise votre regard : un livre, votre visage sur sa couverture, posé au milieu d'œuvres d'art... vous êtes assurément une œuvre d'art (...) Respirer votre rire est un médicament, se taire et vous écouter un voyage, entendre vos silences un pèlerinage". La chanteuse se remémore le jour de leur rencontre, grâce à une amie commune, Charlotte. C'était en 2005. Cette amie "a réalisé un rêve, le mien, celui de vous rencontrer. Depuis ce jour je pense à vous comme on pense à un proche, à un être aimé".

    Mylène Farmer évoque également dans cette lettre les moments tendres qu'ils ont vécus ensemble : "Depuis nous avons partagé des gâteaux, des éclats de rire, des effondrements, notre peur de la Grande Faucheuse (qui, elle, se moque bien des œuvres d'art...). J'ai deux lettres de votre main, mon trésor. Vos mots... que j'adore". Mylène Farmer décrit Jean Rochefort comme "l'irrésistible. Vous êtes l'unique et l'irremplaçable" et finit par écrire "vous me manquez déjà. Vous nous manquerez".

    Depuis leur rencontre en 2005, Mylène Farmer et Jean Rochefort ont tissé des liens d'amitié qu'ils ne souhaitaient voir étaler partout dans la presse et les médias. Une relation presque secrète honorée de la plus belle des manières.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :