• Patrick Bruel dénonce les escrocs et prévient ses fans

    Patrick Bruel dénonce les escrocs et prévient ses fans

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Patrick Bruel a fait passer un message à ses abonnés sur le plateau de « 50' Inside » : il les invite à la plus grande vigilance quand des célébrités les approchent sur les réseaux sociaux. Les arnaques aux faux comptes se multiplient et peuvent coûter cher.

    Les réseaux sociaux sont idéaux pour suivre nos stars préférés, connaître leurs occupations ou encore savoir où ils se trouvent en temps réel. Pour Patrick Bruel, invité samedi 29 mai sur le plateau de « 50’ Inside », c’est « une promesse de complicité, d’authenticité et de vérité » avec ses abonnés. Il en compte d’ailleurs plus de 600 000 sur Instagram. Mais le chanteur et acteur fait face à « un vrai problème, qu’il faut prendre au sérieux » : les faux comptes qui usurpent son identité pour « escroquer » ses fans.

    « Il faut suivre la pastille bleue », qui signale que l'on a bien affaire à un compte certifié, explique-t-il, aux côtés de l’animateur, Nikos Aliagas, mais pas seulement. Les internautes doivent aussi prêter une attention toute particulière au nombre d’abonnés de ces comptes, qui approchent les fans prêts à tout pour échanger quelques mots ou avec leur idole, ou leur rendre un petit service. « Si vous voyez des comptes à 2 000, 3 000, 4 000 ou 5 000 abonnés, ce n’est pas ça, ce n’est pas nous », prévient le chanteur, qui précise qu’il n’a « jamais demandé d’argent à qui que ce soit » et ne le fera « jamais ».

    Les arnaques sur les réseaux sociaux sont en plein essor. Les faux comptes de stars, qu’il s’agisse d’icônes de la télé-réalité, de chroniqueurs télé ou de chanteurs, fleurissent sur Instagram, Twitter et même TikTok depuis plusieurs années. Comme le rapportaient nos confrères des Inrocks en 2018, à l’échelle de l’Union européenne, le préjudice de ce type d’escroqueries se compte en milliards d’euros : 11 milliards en 2017, contre 2 en 2013.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :