• Prince : de quoi est-il vraiment mort ?

    Prince : de quoi est-il vraiment mort ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En avril 2016, le chanteur Prince a été retrouvé mort au sein des studios d’enregistrement de Paisley Park dans le Minnesota, à l'âge de 57 ans.

    Ce lundi 7 juin 2021, il aurait fêté ses 63 ans. Mais, Prince Rogers Nelson dit Prince, nous a quitté le 21 avril 2016. Il a été retrouvé mort dans un des ascenseurs de sa résidence de Paisley Park dans le Minnesota où étaient également installés ses studios d'enregistrements. Une dizaine de jours après son décès, l'institut médicolégal qui avait procédé à l'autopsie a révélé que l'interprète du titre Purple Rain a succombé à une overdose médicamenteuse, plus précisément du Fentanyl, un puissant médicament antidouleur opiacé. Cette substance est considérée comme 30 à 50 fois plus puissante que l’héroïne et 50 à 100 fois plus forte que la morphine, selon l’Agence américaine de lutte contre les stupéfiants (DEA).

    Les investigations autour de la mort de Prince, qui ont duré près de deux ans, n'ont pas réussi à déterminer comment le chanteur avait pu obtenir ce médicament, ou qui aurait pu le lui donner. "L’essentiel est que nous ne disposons pas de preuves suffisantes pour inculper quelqu’un en lien avec la mort de Prince", avait notamment déclaré le procureur du comté de Carver. Mais, des ordonnances retrouvées à son domicile ainsi que le visionnage d'une vidéo de sécurité, montrent notamment que Prince s'est rendu au bureau d'un docteur, prénommé Michael Schulenberg, un jour avant son décès.

    Six jours avant son décès, à la suite de son dernier concert en public, Prince avait été hospitalisé après être tombé inconscient dans son avion qui avait fini par atterrir en urgence dans l’Illinois. Il avait été soigné pour une overdose au Percocet, à base d'oxycodone qui appartient à la famille des opioïdes. La famille de Prince a assigné en justice l’hôpital, reprochant l'établissement de ne pas avoir fait analyser les pilules à l’origine de l’overdose fatale du chanteur. Par ailleurs, Prince est décédé un jour avant un rendez-vous avec le docteur Howard Kornfeld, un spécialiste de l’addiction à l’opiacé.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :