• Quand David Bowie se cachait sous une table pour éviter Roger Moore

    Les deux stars s'étaient liées d'amitié après l'emménagement de Bowie en Suisse à la fin des années 70. Seul hic : le chanteur avait fini par trouver l'acteur un peu trop envahissant.

    C'est une amitié curieuse entre Roger Moore et David Bowie que décrit dans son livre Dylan Jones, auteur de David Bowie : A Life. D'après l'écrivain, celui qui incarnait James Bond s'était lié d'amitié avec l'interprète de Starman à la fin des années 70, lorsque celui-ci s'était installé en Suisse. Un pays où il ne connaissait personne et où il souhaitait échapper aux impôts et aux dealers de drogue.

    "L'une des personnes les plus étranges dans l'entourage de Bowie, c'était Roger Moore", a raconté Dylan Jones au site britannique The Telegraph. "Un jour, peu après 17 heures, il toque à sa porte et lui dit "Bonjour David", entre chez lui, et ils boivent le thé. Il reste ensuite pour boire un verre, puis reste dîner, et lui raconte plein d'anecdotes sur ses films James Bond. Ils ont passé un moment fantastique, une soirée géniale".

    Sous la table de la cuisine

    Mais très vite, David Bowie déchante et leur relation tourne au vinaigre, explique l'auteur. La raison ? Dès le lendemain, et les jours qui ont suivi, l'acteur n'a eu de cesse de faire des visites impromptues, et de raconter en boucle les mêmes anecdotes. De quoi sérieusement agacer son hôte.

    "Après deux semaines de visites surprise après 17 heures, littéralement chaque jour, Bowie se cachait sous la table de sa cuisine et faisait semblant d'être absent", révèle encore Dylan Jones.

    Une drôle d'anecdote qui expliquerait peut-être pourquoi David Bowie a refusé le rôle de Max Rozin dans le film James Bond Dangereusement vôtre, sorti en 1985.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :