• Queen revient avec Adam Lambert à la place de l'irremplaçable Freddie Mercury

    MUSIQUE - Brian May, guitariste du groupe culte Queen le reconnaît bien volontiers : «Remplacer Freddie Mercury est impossible.» Bien. Alors pourquoi ? Pourquoi avoir remplacé Freddie Mercury, décédé en 1991, pour une nouvelle tournée ?

    Dans le cadre de sa tournée mondiale, Queen passera lundi soir par Paris avec le jeune Adam Lambert au micro. Par déontologie, Brian May et Roger Taylor, autre membre original du groupe encore en activité, ont d’ailleurs fait inscrire sur les affiches du spectacle : Queen + Adam Lambert.

    Le chanteur, à qui on ne peut pas reprocher grand-chose mis à part de n’avoir pas un millième du talent de Freddie Mercury, s’est fait remarquer il y a quelques années en interprétant Bohemian Rhapsody dans un télécrochet américain. Remarqué par Brian May, qui cherchait depuis longtemps un moyen de remettre le groupe sur les routes, Adam Lambert a fait quelques essais et a séduit la brochette de producteurs qui ont misé sur la tournée mondiale à grand spectacle.

    Avant de passer par Paris, le barnum a déjà écumé l’Europe et l’Amérique du Nord. Les spectateurs ont semblé globalement apprécier un show très rock qui mise sur les succès indémodables de Queen, l’abatage de Brian May à la guitare et la bonne mine d’Adam Lambert. Le jeune homme chante juste et fort, son jeu de scène est calqué sur les stars du hard rock des années 1980 et il est plutôt joli garçon.

    Un groupe à son crépuscule.

    Néanmoins, il s’est tout de même trouvé quelques fans pour éprouver un malaise à imaginer un spectacle de Queen sans son leader charismatique et compositeur. Reconnu comme l’un des meilleurs chanteurs rock de tous les temps, Freddie Mercury portait Queen sur ses épaules.

    Si l’initiative choque certains puristes, le groupe Queen a déjà organisé plusieurs tournées avec d’autres chanteurs que Freddie Mercury. Paul Rodgers a été le chanteur du groupe de 2005 à 2009. Et George Michael avait remarquablement interprété Somebody to Love lors d’un concert hommage à Freddie Mercury.

    Finalement, l’absence de Freddie Mercury ou la présence d’Adam Lambert n’est pas l’élément le plus sujet à critique de cette probable ultime tournée de Queen. Les médias britanniques ont surtout noté que Brian May et Roger Taylor n’étaient plus au niveau de leurs grandes années. Les rescapés du groupe originel s’empêtrent dans d’interminables solos puis chantent avec l’image de Freddie Mercury projetée en fond de scène.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 18:34

    Il faut bien gagner son pain, hein...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :